Le cinéma Lux honoré par le Ministère de la Culture !

La commune de Montmédy et toute l'équipe de Cinéma Lux sont fières de vous annoncer que votre cinéma préféré a obtenu de la part du Ministère de la Culture le label "patrimoine du XXe siècle". Une belle reconnaissance pour le Cinéma Lux qui a non seulement gardé son aspect originel, typiquement art déco, mais qui a également conservé son âme puisque, 70 ans après sa construction, il est en pleine forme et accueille toujours des milliers de spectateurs chaque année ! Dans quelques semaines, une plaque sera apposée sur la façade nous invitant à encore mieux l'apprécier et le promouvoir et indiquant aux générations futures qu'elles devront, elles aussi, en prendre soin !

Le dossier de présentation à la commission régionale du patrimoine et des sites a été réalisé par l'équipe du bureau d'étude "la Manufacture du Patrimoine" : Rebecca Joly, Stéphanie Guilmeau, Alexandre Burtard et Olivier Mathiotte. Olivier Mathiotte est l'architecte photographe qui est venu visiter et photographier le cinéma en octobre denier.

Quelques précisions sur le label :

Le label du Patrimoine du XXème siècle a été lancé par le ministère de la culture et de la communication en 1999 ; il a pour objet d'identifier et de signaler à l'attention du public, au moyen d'un logotype conçu à cet effet, les constructions et ensembles urbains protégés ou non au titre des Monuments Historiques ou des espaces protégés (ZPPAUP, Secteurs sauvegardés) dont l'intérêt architectural et urbain justifie des les transmettre aux générations futures comme des éléments à part entière du patrimoine du XXème siècle. Le signalement est accompagné par des actions de sensibilisation et de diffusion auprès des élus, des aménageurs et du public (expositions, publications…).
Les actions de labellisation se déroulent en trois phases : 
- la mise en place de groupes de travail chargés d'élaborer et de valider les listes. Ils associent notamment les chercheurs de l'Inventaire, les chargés d'études documentaires des monuments historiques, les architectes des bâtiments de France et les enseignants chercheurs des écoles d'architecture et des universités. Ces listes ont été présentées aux Commissions régionale du patrimoine et des sites (CRPS) et approuvées ensuite par le Préfet de Région ; 
- l'apposition des plaques sur les édifices désignés sur les listes ; 
- des actions de communication, de promotion et de publication avec notamment la publication sur Internet (Base Mérimée, domaine Label XXème siècle) des éléments labellisés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire